Discorso di insediamento del Presidente della Regione

 aOSTA, 13 OTTOBRE 2017

Avant l'été, nous avons lancé un projet ambitieux, un projet politique qui avait pour objectif de surmonter les divisions, les personnalismes et qui était tourné vers l’avenir, conscients que ce qui existait en terme d’administration n’était pas un projet politique. Nous avons donc tenté de séparer l’action administrative du débat politique pour construire un projet qui pouvait donner des certitudes à la communauté valdôtaine.

Nous avons regardé vers l'avenir pour essayer non seulement d'affronter la crise économique de ces dernières années et la crise actuelle, mais aussi de réaffirmer nos valeurs vis-à-vis du thème de l'autonomie et du risque du retour du centralisme. Notre autonomie a des racines culturelles qui vont au-delà des facteurs géographiques et le retour au centralisme, thème au cœur du débat international, est quelque chose qui doit éviter d’engendrer des dérives régionales. Nous avions et nous avons la nécessité aujourd’hui de rassembler les sensibilités qui ont en commun l’envie de relancer notre autonomie et le sentiment d’être valdôtains, de défendre ces principes, mais pour ce faire, il faut se reconnaître dans ces principes !

Il nous fallait donc rassembler les sensibilités autonomistes, unionistes, progressistes dans un périmètre pouvant constituer une aire politique, et travailler pour reconstituer ce qu’on appelle la diaspora unioniste. Une fois ce périmètre fixé, nous avons regardé autour de nous pour conclure des alliances en vue de créer la « Maison des autonomistes ». Donc, des sensibilités communes et unies pour résoudre les problèmes de notre communauté. Nous avons cru en ce projet, nous y avons assidument travaillé pendant trois mois et le rassemblement a attiré l’adhésion de forces politiques du panorama unioniste, UV et UVP, ainsi qu’une autre, qui a ensuite renoncé. Nous avons fait des alliances avec EPAV et PD-SinistraVDA et travaillé sur des contenus, avant de parler des personnes, des responsabilités et des changements. Nous avons travaillé sur les contenus. Nous avons ainsi donné naissance à un programme, dont les thèmes essayent d’affronter la fin de cette législature et de laisser une piste pour l’avenir.

Je tiens à remercier tous ceux qui ont cru à ce projet et qui y ont travaillé sérieusement, en laissant de côté les personnalismes. Nous avons voulu être unis et non pas divisés, pour changer un climat qui n'est pas bon, pour bâtir un avenir et aujourd’hui, nous sommes devant la communauté pour présenter, de façon transparente, une alliance, des contenus et des personnes qui encadreront avec responsabilité des domaines importants pour le présent et le futur de la Vallée d’Aoste.

Questo progetto vede oggi quattro forze politiche unite da idee e condivisioni d'intenti e di impegni. Siamo pronti ad affrontare le sfide del futuro, partendo dai rapporti con lo Stato e l'Europa, le questioni finanziarie urgenti, che si tradurranno nel DEFR e nel bilancio, nell'ottica di dare risposta a quesiti ad oggi insoluti. E crediamo che siano urgente e prioritario dare concrete risposte. Le energie che abbiamo messo in campo hanno cercato di modellare obiettivi urgenti ma anche prospettive per l'avvenire. Ribadisco il ringraziamento a chi ha lavorato lasciando da parte le divisioni, i personalismi; ringrazio tutti perché sono state trovate delle sintesi e per i passi avanti e per quelli indietro. È giunto il momento di fare fronte comune, di ritrovarci sugli ideali in cui crediamo. 

 

Laurent Viérin

 

 

 

PresseVdA



Torna su