Entrée de la chapelle

L'ancienne entrée de la chapelle du château a été décorée entre 1478 et 1483 avec deux tableaux représentant la Crucifixion et saint Christophe. Le commettant de l'œuvre fut Antonio Sarriod de La Tour qui, par acte du 5 juin 1478, décida d'orner la chapelle et de la dédier à la Vierge Marie et à saint Jean Évangéliste.

À cette occasion, seule la décoration extérieure de la porte d'entrée a été rénovée, probablement parce que sur les murs intérieurs le riche appareil iconographique du XIIIe siècle était encore largement lisible. Le choix du sujet n'a pas été fortuit, en ce que dans la scène de la Crucifixion les deux saints patrons sont évoqués, tandis que dans le cadre avec saint Christophe, protecteur des pèlerins, est rappelé le rôle du château de La Tour, situé sur l'axe routier qui réunit la plaine du Pô aux territoires d'outre-Alpes, à travers le col du Petit-Saint-Bernard. Sur cette directrice se place aussi la culture de l'artiste responsable des deux fresques, expression de ce langage figuratif franco-Flamand largement répandu aux environs de la huitième décennie du XVe siècle entre le Piémont occidental et la Savoie.
L'artiste qui prend le nom conventionnel de Maître d'Antonio Sarriod de La Tour est connu aussi pour une autre peinture, représentant le monogramme de saint Bernardin soutenu par deux anges, conservé sur la façade d'une maison privée du Villair de Morgex.

 



Retour en haut