Parcours

L'itinéraire commence peu avant Champlong.
Prendre le sentier qui contourne le hameau et se diriger vers le nord-est. Après avoir monté une pente raide, on arrive près d'un gros pylône, sur un vaste replat d'où l'on voit parfaitement le gros éboulement de Champlong qui s'étend vers le bas, sur le versant opposé de la vallée.
A l'aide de jumelles, on peut observer l'étendue du phénomène et en distinguer les différentes parties : la niche d'arrachement, la zone de glissement et de dépôt.
Pour une visite plus détaillée, retourner sur la route goudronnée et passer le pont en bois qui enjambe le torrent Urtier quelques mètres sous le parking ; en prenant tout de suite à gauche, on emprunte la piste de ski nordique qui a été reconstruite. On accède ainsi directement aux bords de l'éboulement, où les mélèzes sont inclinés et la couverture végétale désarticulée.
En avançant vers le sud-est, on atteint la limite orientale de la niche d'arrachement, d'où l'on domine le creux lui-même et d'où l'on peut l'observer de près.
Pour quitter l'éboulement, traverser le grand replat formé essentiellement de limons et d'argiles puis retourner vers le parking par les prés.
Enfin, en empruntant à nouveau la route goudronnée, on peut se diriger vers Lillaz. Du premier pont sur le cours d'eau, on peut observer, à la place de l'ancien lit de l'Urtier, l'éboulement dans toute son ampleur ainsi que le changement de lit du torrent.

 

Géosites



Retour en haut